L’UF obligatoire stage I correspond à un stage en institution (privée ou publique) d’une durée de 4 semaines à temps plein. Cette durée est aménageable en commun accord avec l’institution d’accueil (par exemple, 8 semaines à 50%, 16 semaines à 25%, etc.). Pour rappel, ce stage correspond à 6 crédits ECTS.

Une prolongation de ce stage est possible sous la forme d’un stage II en crédits libres, également équivalent à un mois de travail à temps plein et à 6 crédits ECTS. 

Objectifs du stage

La réalisation de ce stage répond à trois objectifs :
  • Objectif 1 (mise en pratique) – Mettre en pratique, dans un contexte réel, l’ensemble des connaissances et compétences acquises dans le cadre du MALTT. Plus précisément :
    • Répondre à un cahier des charges en faisant des propositions argumentées, innovantes et mettant en œuvre les modèles et méthodes abordés dans les différents cours MALTT.
    • Prendre en compte, notamment dans les propositions de conception, des contraintes institutionnelles (temporelles, financières, organisationnelles, culturelles, etc.).
  • Objectif 2 (gestion de projet) – Développer et consolider des compétences de gestion de projets dans un contexte réel : planification, organisation, suivi des plannings, compréhension du contexte humain et organisationnel de l’institution d’accueil.
  • Objectif 3 (compétences générales et interpersonnelles) – Développer et consolider des compétences indispensables au monde professionnel d’aujourd’hui : pensée critique, résolution de problèmes, créativité, collaboration, gestion des émotions et des relations interpersonnelles, etc.
    Étape 1 : Chercher un stage et un.e responsable terrain
    De nombreuses offres de stage sont proposées via la page LinkedIn Stages MALTT . Les étudiant.es ont également la possibilité de proposer leur lieu de stage, en fonction de leurs centres d’intérêts et/ou de leur réseau professionnel.
    Étape 2 : Compléter la fiche d’inscription au stage
    La fiche Inscription stage MA MALTT se trouve dans les documents TECFA de l’intranet des étudiant.es FPSE. Cette fiche est à compléter avec la personne responsable terrain, et doit comprendre une description rapide du cahier des charges (i.e., les principales tâches à réaliser présentées sous la forme d’une liste de points). Cette fiche et son cahier des charges doivent être validés par une personne responsable académique MALTT, à savoir un.e enseignant.e de l’équipe pédagogique MALTT choisi.e par l’étudiant.e en fonction des objectifs du stage. La personne responsable académique MALTT est en charge de l’évaluation finale. Elle peut être sollicitée en cas de problème au sein de l’institution d’accueil. Cette fiche une fois validée et signée doit être retournée au secrétariat des étudiant.es (secretariat-etu-ssed@unige.ch).
    Note: Si l’institution du stage le souhaite, il est également possible de compléter une convention de stage disponible auprès du responsable académique, (Nicolas.Szilas@unige.ch).
    Étape 3 : Réaliser le stage dans l’institution d’accueil
    Ce stage est l’occasion non seulement de mettre en pratique ce qui a été appris durant le cursus MALTT mais également d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences. La tenue d’un journal de bord (papier ou numérique) est conseillée. Il permet de consigner les réalisations, les compétences développées, les réussites et difficultés rencontrées, les stratégies mises en œuvre pour faire face à ces difficultés, et les perspectives d’approfondissement et de consolidation des apprentissages.
    Étape 4 : Rédiger le rapport et le soumettre pour évaluation
    Une fois le stage réalisé, il est fortement recommandé de rédiger au plus vite le rapport. Il doit être adressé à l’enseignant.e académique MALTT responsable du stage. La personne responsable de terrain doit également envoyer, directement par voie électronique et sans passer par l’étudiant.e), l’attestation du stage complétée et signée (Cette attestation fait office d’évaluation du stage par l’institution d’accueil). Le formulaire à compléter est disponible dans l’intranet des étudiant.es FPSE. L’étudiant.e doit pré-remplir la fiche de résultat du stage (également dans les documents TECFA de l’intranet) et la transmettre à l’enseignant.e académique MALTT responsable du stage, qui l’enverra au secrétariat des étudiant.es FPSE accompagnée de l’attestation de stage.
Le stage peut jouer un rôle considérable dans le recrutement du/de la futur.e diplômé.e MALTT. Il faut donc considérer le rapport comme la trace d’une (première) activité professionnelle réalisée dans le domaine des technologies éducatives. Il s’agit ainsi non seulement de décrire les différentes réalisations mais également de témoigner d’une analyse critique et réflexive de la pratique en rédigeant un bilan d’apprentissage.
    La page de couverture doit comporter :
  • Nom et prénom du candidat ;
  • Intitulé du diplôme ;
  • Titre de la mission ;
  • Institution du stage ;
  • Responsable terrain ;
  • Dates du stage ;
  • Dates de remise du rapport
    Structuration du rapport Attention : ce plan indicatif, qui peut être ajusté, indique le contenu des différentes parties et non les titres définitifs qui devront être les plus précis possibles. On doit comprendre ce que le/la stagiaire a fait en lisant le sommaire
    Sommaire et liste des annexes
    Introduction (pas plus d’une page)
    Elle donne les grands axes du rapport et sa tonalité.
    Présentation de l’institution (1-2 pages)
  • Quelques données générales comme l’historique, l’implantation géographique, le secteur d’activité, les effectifs, le service et le lieu du stage, la position du stagiaire dans l’institution, etc.
  • Un rapide aperçu du numérique et de son usage au sein de l’institution
    Présentation de la mission (5-6 pages)
  • Objectifs de la mission
  • Descriptif des tâches et calendrier
  • Résultats obtenus, réalisations
  • Éventuellement évaluation des réalisations par l’institution du stage
    Bilan personnel d’apprentissage (2-3 pages)
  • Quels étaient les objectifs personnels du/de la stagiaire dans le contexte du stage ? Ces objectifs ont-ils été atteints, ont-ils évolué au cours du stage ?
  • Quelles connaissances et compétences acquises au sein du MALTT ont été mobilisées au cours du stage ?
  • Quels ont été les apports de l’institution du stage dans la formation en matière d’organisation du travail, d’acquisition de techniques, d’outils numériques, de connaissances, de compétences, de savoir-être ?
    Conclusion (pas plus d’une page)
  • Forces et faiblesses du stage par rapport au projet professionnel
  • Quelles perspectives professionnelles et personnelles ?
    Bibliographie
    On trouvera toutes les sources d’information (ouvrages, articles, sites web, etc.) utilisées pour le rapport. Les normes de présentation sont les mêmes que celles du mémoire de recherche.
    Annexes
    On y place tout ce qui n’est pas strictement nécessaire à la compréhension du stage mais qui peut enrichir les informations. Ne pas oublier de renvoyer aux annexes dans le corps du texte et de les numéroter.
    Index
    Si besoin, créer un index des mots-clés, un répertoire des sigles, etc.
Le stage donne lieu à deux évaluations : (1) l’une menée par le/la responsable terrain du stage via l’attestation de stage et (2) l’autre menée par le/la responsable académique sur la base du rapport de stage. La note finale intègre les deux évaluations.

Le/la responsable du stage évalue : (1) le travail fourni par le/la stagiaire et son adéquation au cahier des charges, (2) les capacités d’organisation et de gestion du stagiaire, (3) l’intégration du/de la stagiaire dans les équipes de travail, (4) les capacités d’autonomie et d’initiative.

Le/la responsable académique du stage évalue la qualité du rapport tant sur le fond que sur la forme. En cas de note inférieure à 4, l’étudiant.e doit réviser son rapport en fonction des consignes données par le/la responsable académique du stage. Un échec à la 2ème tentative est éliminatoire.

Exemple de missions de stage

Le stagiaire a participé à l’évaluation de l’ergonomie de l’outil de visio-conférence VISU en termes de facilité d’utilisation, d’utilité et d’acceptabilité. Les tâches suivantes ont été menées :
  • mise en place et conduite des observations et entretiens ;
  • analyse des données obtenues ;
  • rédaction d’un bref rapport de synthèse présentant les données.
Le projet consistait en la création d’un site web destiné à permettre aux étudiant­e­s en master de géographie d’apprendre les notions de base en sciences économiques et sociales. Il s’agissait de concevoir et de réaliser le site et de superviser le travail des deux assistants de recherche qui ont rédigé le contenu du site.
Dans le cadre d’un projet prospectif portant sur l’utilisation des tablettes tactiles dans l’enseignement primaire genevois, les tâches suivantes ont été demandées :
  • travailler, sur le terrain, comme relais support pour les enseignant(e)s en étroite collaboration avec le SEM Formation/Prospective ;
  • assurer sur le terrain le déploiement et la maintenance des tablettes
  • préparer le développement de supports ad hoc, dans le cadre du projet et du PER et en fonction des besoins identifiés par les services et sur le terrain ;
  • dresser un premier bilan des expériences de terrain sur la base de données recueillies.
Conception pédagogique et implémentation de modules de e-learning, dans le cadre d’une formation hybride pour le personnel. Les modules ont été implémentés avec les outils ARTICULATE Studio et Adobe FLASH.
Le commanditaire du stage souhaite dans un premier temps réparer un dispositif d’apprentissage à distance (détérioré à la suite d’un crash). Des connaissances techniques au niveau de la configuration d’un portail sont nécessaires. Dans un second temps, le stage sera consacré à la réalisation et l’intégration de contenu au sein du site.
Le commanditaire du stage aimerait disposer d’une étude recensant d’une part les expériences vécues par les banques romandes dans le domaine de l’e-formation, et d’autre part les centres de compétences actifs dans ce domaine.
Participation à la formation Learn-Nett en tant que tuteur et support à l’animation locale : participation à la formation de tuteurs, tutorat à distance d’un groupe d’étudiants, collaboration pour l’animation locale à Tecfa, participation aux réunions de régulation en cours d’année, analyse de son expérience.
Le Service de Rééducation des HUG travaille entre autres sur l’efficacité de programmes de rééducation assistés par ordinateur. Le stage consiste à revoir un ensemble de petits programmes Authorware et éventuellement, à en concevoir un nouveau à partir d’un cahier des charges défini par les chercheurs du service.

One Response to Stage MALTT (UF 75311) et Stage 2 MALTT (UF 75340)